Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Article: L'éjaculation féminine

L'éjaculation féminine
le saviez-vous ?

L'éjaculation féminine

Lorsque l’on prononce le mot “éjaculation”, instinctivement on associe cela à l’homme mais la femme aussi est concernée par ce moment lors d’un rapport sexuel. Oui, l’éjaculation féminine existe bien ! On connait tous et toutes celle des hommes qui n’est plus vraiment un mystère, en revanche celle des femmes reste encore bien méconnue.

Qu'est-ce-que l'éjaculation féminine ?

Elle n’a rien de très différent de l’éjaculation masculine. Lors d’un rapport sexuel au moment où l’excitation est à son comble, l’éjaculation féminine est la libération incontrôlée d’un liquide différent de la cyprine. L’éjaculation féminine est intimement liée à la stimulation du point G.
Encore trop peu connue voire même tabou, c’est en 2014 qu’une équipe de chercheurs français décident de percer le secret de l’éjaculation féminine. En réalité, ce n’est pas un mais deux faits qui co-existent lors cette éjaculation. Il y a d’abord la sécrétion du liquide (comme chez l’homme) et un “giclement”, ce dernier étant moins systématisé.

Commençons par un peu d'anatomie féminine

Les femmes possèdent une glande appelée “Skene”, cette glande est collée à la paroi vaginale. C’est cette glande qui sécrète ce fameux liquide dont la composition est très proche du liquide prostatique chez les hommes.
Mais les femmes ont une prostate ? D’après les recherches du professeur Milan Zaviacic, oui, les femmes ont une prostate, sauf que comparer à celle de l’homme, elle est minuscule. Pour vous donner un ordre de grandeur, la prostate des hommes pèse en moyenne 30 grammes tandis que celle des femmes pèse entre 2 et 3 grammes.
Cette glande se situe autour de l’urètre c’est-à-dire autour du canal urinaire. Cette glande à donc une localisation similaire à la prostate de l’homme. De plus, cette glande sécrète des protéines spécifiques à la prostate et les tissus sont similaires à ceux de la prostate, il en a pas fallu plus aux scientifiques pour valider le terme “prostate féminine”.

anatomie féminine légendée

L'éjaculat féminin

Au vu de sa petite taille, la prostate féminine ne peut pas posséder autant de liquide que celle de l’homme. Les femmes éjaculent généralement pas plus d’un millilitre alors que les hommes peuvent éjaculer 3 à 5 millilitres de sperme. C’est aussi pour cette raison que cette éjaculation est confondue avec les sécrétions vaginales. 
Le liquide éjaculé par les femmes est riche en PSA (protéines de la prostate), phosphatases acides et zinc. C’est un liquide laiteux ressemblant à l’éjaculat masculin.

Le giclement 

Qu’en est-il du “giclement” ? 
Lors du “giclement”, le fluide est différent. En effet, le liquide expulsé est transparent et présente les particularités de l’urine diluée. L’écoulement de ce liquide par l'urètre est totalement incontrôlé et se produit juste avant ou pendant l’orgasme.
Seulement 5% des femmes connaîtraient le giclement. 
Il ne faut pas confondre giclement et incontinence urinaire, car comme pour l’éjaculation, le giclement ne se produit que lors d’un rapport sexuel. 
De quoi est-il composé ? 
En poussant les études, les chercheurs ont découvert que le liquide expulsé lors du giclement comportait une importante concentration d’urée, de créatinine et d’acide urique.


Comment une femme éjacule-t-elle ?

Deux événements seraient responsables de l’éjaculation féminine, le premier est plutôt mécanique, le second plutôt cérébrale.

Une fonction mécanique 

Un peu plus haut je vous ai dit que l’éjaculation féminine est étroitement liée avec la stimulation du point G, et bah voilà ! 
Pour vivre l’expérience d’une éjaculation féminine il est important de se connaître et de savoir situer son point G. Des chercheurs s’y sont intéressés de près pour pouvoir comprendre ce qui déclenche cette éjaculation et leur conclusion est plutôt simple…en fait, il n’y a pas besoin d’orgasme pour déclencher une éjaculation féminine, la seule stimulation du point G suffit à la provoquer.

Avoir un esprit libre 

Le revoilà, le fameux “lâcher-prise”, alors je sais qu’on vous le répète souvent mais que voulez-vous c’est l’une des clef essentielle pour avoir un rapport sexuel plus que satisfaisant ! 
C’est un fait, nous sommes autant physique que cérébrale et notre cerveau peut être aussi le déclencheur d’une éjaculation féminine. C’est une des autres hypothèses scientifiques, un lâcher-prise totale permettrait d’atteindre l’éjaculation.

Ce qui déclenche l'éjaculation féminine 

C’est une réponse quelque peu décevante je l’admets mais, il n’existe pas de recette secrète pour expérimenter l’éjaculation féminine. Évidemment c’est souvent une question de conditions, physiques, psychiques, d’environnement (il faut qu’elles soient les meilleures possibles) comme pour atteindre le plaisir mais, pas de pression !
Rappelez-vous, chaque personne est unique et toutes les femmes ne peuvent pas éjaculer. Si cela met du temps à venir c’est une bonne excuse pour tester de nouvelles positions et surtout être créatifs·ves. Si ce n’est pas dans votre habitude, pourquoi ne pas introduire un sextoy dans vos rapports et casser la routine ? 
Ona, notre premier stimulateur clitoridien vibrant se trouve être le compagnon idéal à introduire dans votre routine sexo car il peut s’utiliser seul·e ou à deux.



Prenez le temps 

On a surement dû vous le dire (peut être pendant une rupture),le temps est le meilleur des alliés et c’est vrai !
Cela ne sert à rien de précipiter les choses, au contraire cela pourrait plutôt vous faire courir à votre perte.
Prenez donc le temps. Prenez le temps d’observer les réactions de votre corps, prenez le temps d’apprendre à connaître votre corps.
Demandez-vous quelles sont vos envies, vos désirs, vos fantasmes et parlez-en à votre partenaire. Toutes ces petites choses vont de pair avec votre bien-être sexuel. 
Pour vous aider dans la découverte de vos zones érogènes on vous conseille le livre Jouissance Club, une vraie cartographie du plaisir !

Et comme chez Bouche Bée on ne fait pas les choses à moitié, on a réuni Ona et Jouissance Club dans un seul et même coffret, contenant en plus notre lubrifiant Lube à base d’eau et à l'acide hyaluronique, toujours plus utile pour glisser sur la vague du plaisir !  ❤️‍🔥


Lara

Read more

L'incompatibilité sexuelle existe-t-elle vraiment ?
le saviez-vous ?

L'incompatibilité sexuelle existe-t-elle vraiment ?

L’incompatibilité sexuelle n’a rien à voir avec l’amour ou l’attachement que l’on porte à son/ sa partenaire et cela n’a rien à voir non plus avec la performance de chacun. L'incompatibilité sexuel...

En savoir plus
La masturbation pendant les règles
confidence

La masturbation pendant les règles

Avoir ses règles pour beaucoup de femmes, cela se traduit par douleur, gènes et malaise. Mal de ventre, douleurs dans le dos, ballonnements, irritabilité, il est difficile d’associer cette période ...

En savoir plus