Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Article: Ces pratiques pendant l'acte qui ont des vertus pour notre corps

Ces pratiques pendant l'acte qui ont des vertus pour notre corps
confidence

Ces pratiques pendant l'acte qui ont des vertus pour notre corps

On le sait, faire l’amour apporte de nombreux bienfaits à notre corps et notre esprit. Cela aide à réduire l’anxiété, renforce le système immunitaire, réduit la tension artérielle et ça peut même booster notre confiance en nous, mais saviez-vous que certaines pratiques que nous faisons parfois automatiquement pendant l’acte ont également des apports bénéfiques ? 
En effet, certain sont adeptes du tirage de cheveux, d’autres de la fessée ou encore même du dirty talk, alors certes, sur le papier ces trois pratiques n’ont pas spécialement de rapport entre elles mais si il y a une chose sur laquelle elles se rejoignent, c’est qu’en plus d’apporter du piment à nos ébats, elles apportent aussi des vertus à notre corps.

La fessée, un petit booste à l'excitation

La fessé apporte plus d’excitation à votre partenaire, que ce soit autant pour celui/celle qui la donne ou celui/celle qui la reçoit. En effet, le fait de mettre une fessée, cela claque la peau ce qui produit un afflux sanguin. Cela a le même effet que la stimulation d’une zone érogène primaire. La fessée participe à l’excitation de la zone sexuelle, la frontière est assez mince entre la douleur et le plaisir et soyons honnête quand ça fait mal ça fait un minimum du bien. Que ça fasse mal ou que ça fasse du bien dans les deux cas, le corps sécrète de la dopamine (l’hormone du plaisir) et au vu du contexte il est normal que le plaisir prenne le pas sur la douleur. L’auteur de Osez, Italo Baccardi a expliqué ce phénomène: “Elle active une partie du corps riche en zones érogènes. L’anus en est la plus évidente, car la plus proche. De plus, les coups portés irradiant vers le ventre stimulent également, par les vibrations impulsées, le clitoris ou le pénis. Selon les cas, la fessée provoque très rapidement une excitation sexuelle troublante ".

Le tirage de cheveux, une pratique bien appréciée

Les cheveux et le crâne sont une zone érogène qui est souvent mise de côté car pas assez stimulée. Selon les personnes, le sommet de la tête peut être très sensible et une fois stimulé cela laisse place à diverses sensations.
Le cuir chevelu est riche en terminaisons nerveuses, le stimuler et en particulier tirer les cheveux pendant l’acte peut être très agréable et relaxant. 
On pense souvent que le tirage de cheveux est une pratique utilisée lors de relations sexuelles domimant·e/ dominé·e, mais pourquoi ne pas sortir cette pratique de ce contexte là et s'essayer à un nouveau plaisir ? 
Ce qui est bien avec cette pratique c’est qu’elle peut être faite à tout moment, pendant les baisers, la sodomie, la levrette, le sexe oral et encore bien d’autres positions…
Comme pour la fessée, cette pratique surfe sur la frontière entre la douleur et le plaisir, ce qui sécrète de la dopamine.
Allez-y tout de même en douceur, le but étant de prendre du plaisir et non d’arracher une touffe de cheveux à votre partenaire.

Le dirty talk ou l'art et la manière de dire des mots crus

Par définition le dirty talk est le simple fait de dire des mots crus/ coquins à son/sa partenaire pendant vos rapports sexuels. Cette pratique est souvent utilisée pour pimenter l’acte avec ce petit “je ne sais quoi” qui change parfois toute la donne. 
Le dirty talk booste le plaisir en stimulant la production hormonale. Les mots prononcés/écrits vont agir sur le subconscient en générant des images sexy que le cerveau reliera à des sensations intenses. Cette stimulation mentale va agir sur l’hypothalamus qui va sécréter de l’ocytocine laquelle provoquera désinhibition, satisfaction tout en favorisant l’orgasme, et de la testostérone pour augmenter le désir sexuel.
Bien sûr, ne balancez pas votre phrase la plus crue, sans avoir auparavant informé votre partenaire que vous êtes adepte de cette pratique. Il se peut qu’il/elle ne soit pas à l’aise avec ça, c’est vrai, tout le monde n’est pas à l’aise avec les mots crus/ coquins et cela peut même s’avérer déroutant la première fois qu’on s’y prête.  
Il n’existe pas un guide universel pour apprendre l’art du dirty talk, c’est à vous d’essayer plusieurs styles, plusieurs langages pour comprendre celui qui vous convient le mieux.
Une dernière petite chose, ce n’est pas parce que vous êtes timide et réservé.e que vous ne pouvez pas être scabreux pendant l’amour (toujours dans le respect et le consentement de votre partenaire, évidemment).

Et pourquoi pas utiliser un sextoy ?

Vous savez ce qui peut être hot également, c'est d'utiliser un sextoy avec votre partenaire. Laissez vous envahir par de nouvelles sensations, de nouvelles stimulations. 
Notre stimulateur clitoridien vibrant Ona est idéal pour s'utiliser à deux. Son design compact assure une bonne prise en main qu'il soit tenu par vous ou votre partenaire. De plus, la taille de l'ouverture est assez large pour convenir a toute les anatomies (ce qui est aussi pas négligeable pour bien le positionner sur votre clitoris).  
 

Vous pouvez également l'associer avec le livre Jouissance Club de Jüne Plã, la cartographie du plaisir qui a sauvé, épanoui, ravivé la sexualité de milliers de personnes. Partez à la recherche de vos zones érogènes et de celles de vos partenaire pour vous abandonner à un plaisir encore plus profond.
Vous nous en direz des nouvelles. ❤️

 

Lara

Read more

L'impact des antidépresseurs sur la libido
le saviez-vous ?

L'impact des antidépresseurs sur la libido

La dépression est une maladie mentale qui entraîne l'inhibition, voir la perte de la capacité à ressentir du plaisir mais également une baisse progressive de l'énergie. Généralement associés aux sy...

En savoir plus
Regarder du porno ensemble est-ce bénéfique pour votre relation ?
confidence

Regarder du porno ensemble est-ce bénéfique pour votre relation ?

La question de la pornographie au sein d’un couple est un sujet qui provoque pas mal de débats. Pour certains, c’est un bon moyen de pimenter leur vie sexuelle. Pour d’autres cela serait vu comme q...

En savoir plus